Ostéopathie et Sciatique : Définitions et Dérivées

Ostéopathe Santes Sciatique

Ostéopathie et Sciatique : Définitions et Dérivées


Voici un article sur ce qu'est la sciatique et quelles sont les dérivées.

En effet, cette pathologie est très fréquente de nos jours surtout chez les personnes qui utilisent davantage leur dos : que ce soit au travail, lors de ports de charges avec ou non des mouvements répétés, à la maison, lors de bricolage, jardinage ou même des déménagements. La sciatique peut toucher également les femmes enceintes lors des derniers mois de grossesses.
Avec l’âge, le tabac et le stress, les risques se multiplient et favorisent les sciatiques jusqu’au jour la douleur arrive et que l’ostéopathe doit intervenir.


  • Qu’est-ce que la Sciatique

La sciatique est causée dans la majeure partie des cas par une hernie discale qui vient comprimer la racine nerveuse du nerf Sciatique (le plus souvent en L5 ou S1).



Ce qui va donner une douleur irradiante unilatéral (à type de décharge électrique) qui par de la zone lombaire basse jusqu’aux orteils en passant par la fesse, la partie postérieure de la cuisse et le mollet. La sciatique peut s’accompagner de perte de force dans la jambe avec une perte du réflexe de tendon d’Achille, de perte de sensibilité avec des fourmillements dans la jambe, le mollet jusqu’aux orteils.




Cette douleur va être favorisé par le mouvement, les positions statiques prolongés (assis ou debout), la toux, la défécation. Dans la plupart des cas lors d’une sciatique le patient a des difficultés à trouver une position antalgique (position sans douleur), la position en chien de fusil (couché sur le côté avec les genoux pliées) du côté opposé à la sciatique est celle qui soulage le mieux.


  • Quelles sont les différentes formes ?


En effet, dans cet article je différencie la vraie Sciatique (définition ci-dessus) des sciatalgies et cruralgies qui sont des formes différentes.


Tout d’abord la sciatalgie est une douleur qui ne sera pas provoqué par une hernie discale mais qui va suivre le trajet du nerf sciatique avec plusieurs différences. La douleur n’aura pas forcement une origine lombaire, elle peut démarrer du bassin ou directement de la fesse par une compression du muscle piriforme (donnant un syndrome du piriforme ou pyramidal) qui reçoit à l’intérieur de ses fibres musculaires le passage du nerf sciatique




La douleur pourra irradier (comme une décharge électrique) mais pas forcément jusqu’aux orteils, le plus souvent les patients décrivent une douleur s’arrêtant au niveau du genou. Le flexe Achilléen sera encore présent ou légèrement diminuer.
La douleur ne présentera pas forcement de perte de sensibilité, ni de fourmillement mais la sensation de jambe lourde peut arriver.




La cruralgie va elle présenter 2 cas de figures similaires à la sciatique et à la sciatalgie. Déjà dans un premier la grosse différence et l’origine des douleurs qui ne situe pas au même étage vertébrale (L3 ou parfois L4).



De plus, les symptômes sont différents de par leurs localisations, les irradiations se feront à partir de la hanche puis de la face antérieure de la cuisse s’arrêtant sur la partie interne du genou car ici sur la cruralgie c’est le nerf fémoral qui est touché.



Les pertes de forces se feront sur le muscle quadriceps avec une perte du réflexe rotulien (tendon en la rotule et le tibia), la perte de sensibilité se fera sur la face antérieure de la cuisse. Chez les hommes, les irradiations peuvent également survenir au niveau du testicule du côté de la cruralgie.
Concernant ce qui augmente les douleurs, se sera comme pour la sciatique : les mouvements répétés, les ports de charges, les positions statiques prolongés (assis ou debout), la toux, la défécation. Le repos permettra une diminution des symptômes.


Le 2ème cas aura pour différence que la douleur ne sera pas provoquée par une hernie discale mais par un spasme du muscle psoas qui reçoit les fibres nerveuses du nerf fémorale.




La symptomatologie aura des similitudes avec la cruralgie avec des nuances comme une douleur irradiante sans perte de force, ou une perte de sensibilité modérée avec une conservation ou une simple diminution du réflexe rotulien.




Dans un prochain article je vous expliquerai comment un ostéopathe peut soulager ses douleurs, vous pouvez également consulter mon article sur pourquoi consulter un ostéopathe.


N’oubliez pas que vous pouvez me retrouver au 58 rue Maréchal Foch, 59211 Santes pour toutes consultations d'ostéopathie, avec une prise de rendez-vous au 06 36 37 52 32 ou sur doctolib.






Pour rappel votre ostéopathe sur Santes se situe dans une commune des Weppes, à 10km de Lille, 9km de Seclin, 30km de Lens et à proximité des villes d'Houplin-Ancoisnes, Emmerin, Noyelles-Lès-Seclin et Loos.
Les communes des Weppes sont : Aubers, Beaucamps-Ligny, Don, Englos, Ennetières-en-Weppes, Erquinghem-le-Sec, Escobecques, Fournes-en-Weppes, Fromelles, Hallennes-lez-Haubourdin, Hantay, Haubourdin, Herlies, Illies, La Bassée, Le Maisnil, Marquillies, Radinghem-en-Weppes, Sainghin-en-Weppes, Salomé, Santes, Sequedin, Wavrin et Wicres.



Pierre Delcourt

Pierre Delcourt est ostéopathe agréé sur Santes

Pour me contacter

Pierre DELCOURT vous reçoit du Lundi au Vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 15h00 au cabinet situé :

58 rue Maréchal Foch
59211 SANTES

La prise de rdv peut se faire par téléphone au 03 67 23 02 35 ou directement en ligne.

 

Accès ostéopathe Santes